Tant que nous pouvons marcher, les douleurs aux pieds sont parmi les souffrances les plus négligées. En effet, la plupart de ces douleurs disparaissent sans intervention médicale. Mais il y a celles qui sont en réalité des symptômes de maladies graves. Elles devraient vous inquiéter.

1. La tendinite achilléenne

Il s’agit d’une douleur ressentie au niveau du talon et qui remonte vers le mollet. Les sportifs sont les plus touchés par ce mal. La cause est souvent la forte sollicitation de cette partie du pied dans le cadre d’une pratique sportive. L’absence d’échauffement favorise son apparition. Il peut s’agir également d’une calcification des tendons ou tendinopathie calcifiante. La douleur est dans ce cas très aigüe et insomniante. Dans le premier cas, il faut renforcer la puissance musculaire et s’octroyer un bon repos. Dans le second cas, il faut consulter un médecin.

2. Les fractures de fatigue

La fracture de stress ou fracture de fatigue est une forme de douleurs aux pieds due à un stress important et répété subi par les os du pied (tibia, genou, métatarse, fémur, pelvis, etc.). Elle peut être causée par des exercices de musculation intensifs (soulèvement de charges trop importantes, répétition d’un exercice intense…). Il est important d’effectuer votre programme d’entrainement de manière progressive. Faites-vous également aider et accompagner pendant votre programme. La fracture de stress peut être diagnostiquée par un pédologue, un médecin spécialiste ou par des examens d’imagerie médicale.

3. Douleur dans le gros orteil

Cette douleur peut se manifester avec une raideur du gros orteil. Dans ce cas, il peut s’agir d’une arthrose. Mais lorsque l’articulation rougit, gonfle et subit une douleur intense, on peut dire qu’il y a les symptômes de la goutte. C’est un excès d’acide urique dans le sang. Mais en tout cas, il faut consulter un médecin qui va prescrire le traitement adéquat.

4. Le névrome ou maladie de Morton

Il s’agit d’une vive douleur semblable à une brûlure que l’on ressent au niveau des orteils. Elle oblige parfois le patient à se déchausser. Elle est provoquée par le gonflement de tissus nerveux dû par une compression du nerf de l’avant pied ou à cause de l’épaississement de tissu.  Le névrome peut être diagnostiqué par une IRM. Les athlètes et les personnes atteintes des oignons au pied ont plus de risque d’attraper la maladie de Morton.

5. L’aponévrosite plantaire

C’est une douleur qui affecte la plante de pied. Elle survient lors d’une inflammation de la membrane élastique qui se trouve sur la voûte plantaire. C’est aussi un problème qui atteint les sportifs. Heureusement, il peut être guéri sans intervention chirurgicale.

6. Troubles veineux

Il y a aussi les douleurs qui annoncent des maladies veineuses ou artérielles. Vous devrez consulter immédiatement un médecin si les douleurs s’accompagnent de gonflement des deux pieds. Il peut s’agir de stases lymphatiques. Par contre, il peut s’agir d’une phlébite si l’un pied seulement est gonflé. Mais le mieux c’est de consulter un spécialiste pour trouver le vrai problème. En effet, l’artérite peut être également mise en cause.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici